TOUR DU MONDE

Bombay - Bruxelles

13:46, 29/03/2012, Mumbai .. Lien
Mots clefs :

 Le 28 mars : petit dej sur la terrasse de l’hôtel, les oiseaux d’Inde viennent parader (un au revoir ?),

envol pour Bombay après avoir fait nos adieux à William notre charmant chauffeur. Dès l’arrivée, nous percevons que Bombay est un cocktail explosif : bidonvilles côtoyant des shoppings de luxe, BMW dernier cris écrasant à moitié un homme en guenille, crasses à gogo, expressway à 6 bandes à côté d’un ruelle d’1m de large s’enfonçant dans un monde de tôles ondulées, bref le contraste total et tout cela dans l’indifférence générale, cela fonctionne ???  Bombay aux dernières nouvelles, c’est 20 millions d’habitants dont 7-8 sans eau courante,…Le temps est très chaud et l’air pollué peu respirable ! Cela ne nous empêche pas de foncer (on a peu de temps) à l’hôtel avec le chauffeur de Bernard Visse, et dans le foulée on visite la porte de l’Inde et le Tajmahal Hôtel (pensée pour Marjorie qui était là lors de l’attentat meurtrier de 2005) après un lunch fabuleux au « Pain Quotidien » (nos estomacs nous sont éternellement reconnaissants).

Ensuite la gare Victoria à l’heure de pointe, même les rats ont l’air dérangé par la foule qui se rue dans tous les sens.

Et pour terminer notre visite éclair : les Dhobi Gads c-à-d les lavoirs, sorte de gigantesque quai des blanchisseurs (blanchisseurs étant un euphémisme…).

Ensuite retraversée de la ville en passant par la grande mosquée au coucher de soleil, pour rejoindre Bernard à son bureau (CMI) et aller manger dans un grand hôtel***** avec nos mains (le contraste continue).

Le 29 mars : départ à 9h00 dans un petit taxi sans airco, traversée encore plus « dérangeante » de la ville, cela donne envie de rentrer chez soi ! Shopping à l’aéroport où l’on croise Ghandi.

Et envol « on time » pour Londres. Le vol se passe bien sauf la bouffe : faut dire qu’on n’avait que deux offres potentiels : cuisine indienne ou anglaise et finalement on a mangé indien végétarien… Petite escale à Londres et arrivée à 22H00 à Zaventem : le comité d’accueil est parfait (notre rêve) les 6 enfants sont là : Caro, Marjo, François 1, François 2, Nicolas et Sophie. Ils ont les bras chargés : collier de fleurs, bouquets de chiques, bières, champagnes,… Bref on fait la fête, vive la Belgique !!!

Retour au bercail où nos petits-enfants nous attendent sagement le 30 mars au matin. Nous sommes enchantés de ce tour du monde, nous l’avons bouclé comme prévu sans problèmes majeures (maladie,…). Nous avons 8 heures de film et 10000 photos cela nous fera de l’occupation pour nos vieux jours !

THE END




le kérala et les backwaters

11:35, 27/03/2012, Fort Kochi .. Lien
Mots clefs :

le poivre du kérala

Le 20 mars nous roulons 3h depuis madurai et entrons au Kerala, atmosphère ressentie immédiatement moins oppressante. A Periyar, ambiance sympa avec GH très confortable dans un quartier plus touristique dans le bon sens du terme : coca-cola light, resto avec viandes, bières, magasins accueillants,… Nous sommes dans la chaîne des Gats (montagne de 2500m max) et il fait beaucoup moins chaud (25°) ouf !!! Après-midi visite très instructive de l’Abraham’s plantation : jardins d’épices (cardamone, curcuma, feuilles de curry, noix de muscade, cannelle, vanille,….) Et bien sûr le poivre du Kérala (le meilleur du monde selon les grands chefs français), le vert, le noir séché au soleil et le blanc (le noir sans l’’enveloppe) sont les mêmes avec des saveurs et une force différente. Le poivre c’est comme une liane (parasite) qui pousse le long des troncs et se couvre de grains qui murissent puis sont cueillis à la main. Nous rentrons ravis, souper typiquement kéralais à la Guest-House (servi par la famille). Nous sommes ravis du premier contact avec le Kérala loin de l’effervescence (embouteillage, bruit, crasse) du Tamil Nadu. Petite parenthèse, nous avons croisé deux françaises qui ont voyagé dans le nord (New-Dehli jusque Bénarès en passant le Taj Mahal à Acra), c’est encore la catégorie supérieure au-niveau pollution en tout genre, elles sont contentes de l’avoir fait mais « c’est fait ». Quand on pense que 6% seulement des indiens ont une voiture, imaginez X15 !!!! Autre stat interpellante : deux fois plus de GSM (66%) que de toilettes privées (33%)…  Ceci dit il y a probablement chez nous aussi plus de GSM que de WC !

Le 21 mars : journée safari en 4X4.

Nous savons d’emblée que la faune sera rare. Impossible de voir des tigres (il en reste 46), notre guide en a vu 4 en 9 ans… Belle journée dans la nature : singes, oiseaux, écureuils géants tricolores, gaurs(=bison indien) +grand bovidé au monde, cerfs indiens (=viande pour tigres ou panthère)…

Nous espérions voir des éléphants sauvages, pas de chance mais Charly et Dodo ont fait une balade sympa hier sur leur dos (sans nous, nous l’avions faite au Laos en 2010). Le soir resto européen entrecôte frites pour rassurer nos estomacs.

Le 22 mars : route vers Munnar, très belle route de montagne dans la forêt avec plantations de thé, de cardamone,… mais que de tournants. Nous assistons à la cueillette du thé en direct, c’est très authentique et donne de magnifiques images du pays.

Installation dans une nouvelle GH avec des patrons supergentils (notre chauffeur a compris que les hôtels ambiance bulgarie années 60 ce n’était pas notre truc… Après-midi balade dans les champs de thé et tea time dans un resort avec vue superbe. Repos et souper à Munnar.

Le 23 : visite le matin d’un fabrique de thé : intéressant ; en bref le thé vert passé à la vapeur puis broyer et couper est le + riche en anti-oxydants et moins en théine, le thé noir (le + courant) fermentation en plus donc + fort, le thé blanc à partir du bourgeon argenté cueilli à la main, c’est le sommet mais 10x plus cher. Ensuite route vers la mer avec arrêt au sanctuaire ornitho de Kottayam, balade sympa de deux heures.

Arrivée à Allepey et installation à la GH Gowri tenue par une bande de joyeux lurons (cool mais efficace, cela existe).

Le 24 : tour du port pour choisir notre house-boat pour demain, finalement nous prendrons celui de notre GH. Balade en ville et visite (pendant la messe) d’une très vieille Eglise à St Thomas qui a évangélisé la région au 3° siècle, le rite est donc très ancien (église catholique syrienne et oui…). Fin d’après-midi balade en petit bateau sur les canaux d’Allepey (la venise indienne). Paisible avec de belles scènes de la vie quotidienne.

Le 25 mars : installation à 11h sur notre bateau, ce sont des anciennes barges de transport du riz transformées en bateau très confortable : 2 chambres avec salle de bain, airco, pension complète,…

Bref 24h de farniente en flânant (le bateau fait 5-10km/h) le long des canaux et du lac Venabad. Photos, film, lecture, repas kéralais (coco, curry, poissons,…).

Le 26 mars : on quitte le bateau vers 10h00 et route vers Cochin notre ultime étape au Kérala.

Arrêt le matin à la plage :très belle et presque propre !!! Ensuite installation à Fort-Cochin :très bel hôtel  avec piscine : The Poovath. Balade en ville : église St François où fût enterré Vasco de Gama, vieilles bâtisses coloniales, les carrelets chinois (pêche au filet carré), resto bbcue au bord d’une piscine et dodo.

Le 27 mars : visite original d’un grand lavoir public, tout à la main et repassage au fer chauffé par réservoir au charbon de bois.

Jew town le quartier juif (il reste une famille !) et la synagogue. Palais de Mantacherry ou palais hollandais qui date du 16°, extérieur pas terrible mais intérieur très beau avec plafond portugais magnifique et surtout fresques magnifiques racontant le Ramayana. Photos interdites : pour une fois que c’est joli en inde, je ne peux vous le montrer et pourtant les fresques sont exposées à tout : les mains, la crasse, les mouches,… Ensuite shopping (vêtements en coton) et farniente après-midi avant de préparer les bagages pour l’avion. Notre voyage touche à sa fin, je mettrai encore un petit article sur le blog pour Bombay et le retour mais déjà je remercie tous ceux et celles qui nous ont suivi, merci pour les messages d’encouragements, cela a toujours fait du bien car croyez-nous 3 mois autour du monde c’est génial, extraordinaire,… mais cela n’empêche pas d’avoir le mal du pays de temps en temps !!!




le tamilnadu et ses temples

13:49, 19/03/2012, Madurai .. Lien
Mots clefs :

La journée de voyage du 13 mars se déroule sans problème : 3h de route puis vol Bagdogra-Madras(escale à Calcutta) sans encombre et à l’heure ! A Madras, l’agence Moska Tour que j’ai contacté par mail pendant le voyage nous attend avec une Toyota Inova toute neuve. Belle preuve de confiance car je n’avais donné aucun acompte,… Notre chauffeur William nous emmène à l’hôtel directement.

Le 14 : formalité à madras, cela nous permet de voir que cette ville (la 4° d’Inde) est beaucoup plus moderne et riche que calcutta. Le gérant de l’agence est très gentil et nous discutons une heure pour faire un projet d’itinéraire jusque Cochin. Il faut savoir que notre voiture tout frais compris (chauffeur, carburant, taxes, péages, parking,…) nous coûte le même pris par jour que deux vélos à Sydney !!!!! Route vers Mahabalipuram et installation dans une GH sympa en bordure d’océan indien. Balade, farniente et vers 15H30 visite de 3 temples :Five Rathas(notre préféré :temple monolithique du 7° siècle),

Shore Temple et la magnifique fresque de la descente du Gange.

Nous avons commandé des langoustes pour le soir mais ils essayent de nous arnaquer en nous présentant une petite langouste sympathique de 400g à vue de nez comme une super grosse de 1kg750 l’arnaque est trop claire on va manger de délicieux calamars ailleurs…

Le 15 mars : après une baignade dans l’océan indien, route vers Tiruvanamalai, installation dans un hôtel avec piscine (il fait 35°). Fin d’après-midi visite d’un temple très célèbre pour les hindous, nous sommes plongés dans l’hindouisme, ce peuple fait preuve d’une ferveur religieuse inconnue chez nous. Nous essayons de nous faire tout petits mais c’est très perturbant pour nous : les gourous, ceux qui méditent, qui mendient,… Ensuite visite d’un monastère de méditation= un ashram, c’est aussi très spécial, nous croisons quelques européens malgré tout mais qui ont l’air tout aussi « sous influence », rassurez-vous nous ne sommes pas prêts à rentrer dans une secte… Souper spaghetti… Nous rêvons de plus en plus d’un boulet chez Lequet !!!

Le 16 mars départ tôt pour 1h de route et escalade de la citadelle de Gingee (forteresse du 17°siècle).

Montée agréable malgré chaleur : beau point de vue, multitude d’enfants en excursion scolaire. Ensuite route vers Pondichery : ancien comptoir commercial français (rendu à l’inde depuis 1955). Et bien malgré tout ce qu’on en écrit : on adore, quartier est le long de la mer avec anciennes demeures françaises relativement bien conservées voire restaurées, nous logeons à l’Hôtel de Pondicherry où tout le monde parle français, endroit très agréable dans une grande demeure pleine de charme. Balade dans le quartier français : écoles françaises, églises catholiques, magasins d’artisanat ou de vêtement, bref loin de l’inde que l’on connait depuis 4j.

Le soir un régal : cuba libre, steak poivre, fromage bleu, frites, salades, crème brûlée,… Le rêve !!! On passe une très bonne nuit dans ce cadre charmant.

Le lendemain, le 17 mars. Route vers Chidambarran et son temple à Civa. On fait une petite visite en surface car on en a un peu marre des temples et de la faune qui les entoure.

En effet l’inde c’est dur : choc culturel, religieux, culinaire, auditif, visuel, olfactif, climatique (35-40°),… On s’accroche mais on se réjouit d’être au kérala et ses montagnes. Ensuite route vers Tanjore. On visite le palais (banal) et le temple de Brihadishvara et bien surprise on l’apprécie beaucoup : belle lumière, ambiance beaucoup plus cool, verdure,…

Le 18 mars : on décide d’aller direct vers Madurai avec lunch et visite de Chettinadu et ses demeures bourgeoises du 19° : intéressant et calme.

En route ½h dans un parc ornitho :tb.

A Madurai installation dans un grand hôtel pour deux nuits. Tour de ville : ambiance de folie comme d’hab. Près du temple Dolo est hypnotisée par les couturiers véritables virtuoses qui font un chemisier complet sur 15’ !!!!

Souper sur le toit terrasse de l’hôtel : belle vue et un peu d’air…

Le 19 mars : visite de la ville, d’abord le palais Tirumalai pas mal mais très peu entretenu comme toujours (pigeons, essaim d’abeilles,…).

Ensuite le temple Sri Meenakshi dédié à Shiva, on commence à bien comprendre la base de l’hindouisme : 3 dieux principaux (qui ne sont qu’un seul ?)  Brahma le créateur, Shiva le destructeur et Vishnou le protecteur, mais ils ont plein d’avatars (sorte de double) notamment Krishna très vénéré qui est une avatar de Vishnu, plus encore plein d’autres dieux dont le très célèbre Ganesha dieu éléphant (fils de Shiva) le dieu de la richesse. Je vous passe tous les détails de cette religion très ancienne, très philosophique, très tolérante mais qui nous intrigue malgré tout par ses absurdités : les castes, le karma, le moksha (but ultime), les offrandes notamment aux vaches (avec des gosses qui crèvent de faim à 3m !).

SHIVA

Ensuite visite d’un très chouette petit mémorial dédié à Gandhi (quel homme)

et retour à l’hôtel pour du repos car la chaleur est de plus en plus insupportable. Demain on quitte le Tamilnadu (pays Tamoul) pour le Kérala. Plus de temples mais de la nature :chouette !!!




au porte du tibet

02:35, 12/03/2012, Darjeeling .. Lien
Mots clefs :

Après notre journée en Malaisie, nous prenons l’avion le 6 mars pour l’Inde : une aventure commence. Dès la sortie de l’aéroport de Calcutta nous sommes ébahis : un contraste sans mesure avec le luxe de Kuala-Lumpur. Notre taxi est une antiquité et si en Indonésie nous avions droit à un concert de taxi maintenant c’est une vraie symphonie… Heureusement nous trouvons une guest-house accueillante (le patron nous parle en allemand !). Après une courte balade dans le quartier repas indien familial (curry,…) et dodo.

Le 7 mars envol vers 11h00 pour Bagdogra : porte d’entrée pour Darjeeling et le Sikkim. Ce sera notre 20° vol !!! Il en reste 5. Nous trouvons facilement une 4X4 et route pour les 100 bornes (=4h), qlqs bouchons et surtout route de col impressionnante où les chauffeurs font preuve de beaucoup de dextérité notamment pour se croiser. Darjeeling nous séduit immédiatement, hôtel confortable avec vue superbe mais gens peu sympa (on changera), balade sur le mall (rue piétonne avec artisanats, restos,… On se renseigne pour le sikkim et pour le toy train(ticket difficile à obtenir). Souper très bon, très agréable (bloddy mary,…) et pour trois fois rien (4-5€/pers).

Le 8 mars : lever avec ciel dégagé et vue superbe sur le Kang (3°sommet mondial avec 8585m).

Nous sommes sous la charme et nous rêvons de tibet, himalaya, népal,… Balade au point de vue et au temple hindouiste de Darjeeling (c’est la fête des couleurs). Ensuite visite de la plantation de thé happy valley (fournisseur de Harrods en Darjeeling tea), très intéressant nous devenons connaisseurs et amateurs (le thé remplace la bière !!!).

A 14h Charly et Dodo jouent des coudes pour obtenir nos précieux tickets pour le train de lundi prochain. Repos et visite d’un temple bouddhiste (très calme et très zen). Souper au même resto mélange d’inde et d’empire british.

Le 9 mars départ pour le sikkim en 4X4 de compétition, vu la route ce n’est pas du luxe, 100 bornes de piste par moment infernale mais avec des paysages somptueux et l’impression de pénétrer le bout du monde. Notre chauffeur est un as et ménage nos pauvres colonnes.

Nous passons la frontière du Sikkim (nous avons un permis spécial obtenu en Belgique) sans encombre, le Sikkim est un royaume bouddhiste tibétain annexé par l’inde en 1973, le pauvre il était coincé entre l’inde et la chine, il a fallu choisir…Nous sommes en pleine chaine de l’himalaya avec des hauts sommets partout, le Népal à G, le Tibet devant et le Bouthan (autre royaume) à droite.

Nous arrivons à Pelling à 12H00 : un exploit. Petit village de montagne calme et sans grand charme. Nous trouvons une guesthouse sommaire mais avec vue superbe. Le principal : in lit, une douche et un peu de chauffage car nous sommes à 2200m. Balade au ruine du palais du royaume du sikkim (17°siècle) et au magnifique monastère de Permayangsté.

Lunch sur la terrasse d’un maginifique hôtel English (ancienne demeure royale du sikkim reconvertie). Balade dans la ville et repos à la GH.

Le 11 nous décidons de ne pas nous lancer dans un grand trek (trop dur et nécessité de se refarcir des dizaines de kms de piste en 4X4). Nous marchons une heure (en montée) pour arriver au monastère de Sangacholing (le + vieux du sikkim) à 2250m d’altitude.

L’endroit est magique et zen à souhait.

Nous restons toute la matinée à flâner et à écouter les prières des bonzes dans le temple. Nous avons l’impression de faire un peu partie des meubles : les bonzes de tout âge circulent autour de nous, le dîner se prépare,…

Nous pique-niquons sur le retour, puis sieste sur le terrasse du Kakur avec un soleil magnifique sur fond d’Himalaya, Tea time à notre hôtel english. Souper à notre GH dans une ambiance chaleureuse très montagne.

Le 12 : nous avons la matinée à consacrer et c’est plus fort que nous, nous retournons au monastère de Sangacholing, l’endroit est tellement magique que nous voulons nous imprégner une dernière fois. Cette fois, pas de prières, les petits moines font blinquer les cuivres…

Ensuite notre chauffeur (très habile) nous ramène à Darjeeling en 3H30 malgré une crevaison qui nous permet de passer ½heure avec des sympathiques gamines qui nous apprennent à écrire le Népali. Shopping à Darjeeling et hôtel Shangrila tb.

Le 13 : le train du Darjeeling, celui la même qui nous a attiré ici : et bien malgré tous les commentaires négatifs nous avons adoré, c’est une balade en 1920 voire avant, un train hoquetant pour nous emmener 8km plus haut à Ghum et son monastère. En chemin la batasia loop, le train fait une boucle de 360° pour monter plus doux.

Des arrêts photos, un petit musée, des paysages grandioses par moment mais aussi des traversées de village avec les échoppes à qlqs cm ! Bref une chouette matinée.

Après-midi shopping (cadeaux) et coiffeur pour moi, la aussi je suis revenu en 1920 : j’ai eu ma coupe à 18 FB (j’ai laissé un pourboire royal !). Demain journée voyage : le matin 4h vers Bagdora et puis deux vols vers Madras où nous espérons arriver pour 19H30.




les orangs-outangs de sumatra et kuala-lumpur

02:42, 4/03/2012, Medan .. Lien
Mots clefs :

Le 1 mars envol de Semarang à Medan (sumatra) avec escale à Djakarta. Voyage avec un peu de retard mais heureusement à Médan notre taxi nous attend pour les 100 bornes (3heures) vers Labuhan Bajo notre port d’attache pour l’entrée dans le Parc National de Gunung Leuser et ses orangs-outangs (=hommes de la forêt en malais). Installation à la guest-house GreenHill :petit chalet à flanc de rives d’un torrent. Ambiance baba-cool  mais confortable, pas de route (on marche 20’ avec nos sacs à dos). Nous sommes à nouveau au bout du monde.

Le 2 mars : nous décidons d’assister au nourrissage des grands singes. Grimpée de 30’ (très raide) vers ce lieu accompagné de quelques rangers. Nous sommes très peu nombreux (7 personnes) tant mieux. En fait c’est un centre de réintroduction des orangs-outangs récupérés chez les indonésiens qui tuent les mères pour avoir le gosse en animal de compagnie… Depuis 30 ans ils ont réintroduits des dizaines d’individus (200) avec succès. Pour aider les jeunes mères à élever leur unique bébé (6-8ans ensemble !), le parc leur donnent un complément de fruits et de lait de coco chaque jour. Nous avons de la chance car aujourd’hui il en viendra une dizaine en 2heures !!! C’est magique car ce sont des animaux dans leur environnement mais nous avons tout le loisir de les photographier et filmer en respectant certaines règles.

 

MAGNIFIQUES. Les mères font 50-60kg et n’auront au mieux que 4 petits dans leur vie, c’est peu car il reste seulement 6000 individus à Sumatra et les poches d’habitat sont morcelées par les cultures à la mode : L HUILE DE PALME  et ses infâmes palmiers. Je fais appel à vous : boycottez l’huile de palme, elle provoque la déforestation et la disparition de milliers d’espèce, elle est très nocive pour la santé et maintenant elle est partout : bonbons, glaces, chocolat,…. Nous rentrons ravis après cette visite chez nos lointains cousins (96% de gênes communs, dommage que dans les 4% ils ont gardé la placidité et l’agilité). Ensuite marché traditionnel très traditionnel (bruits, odeurs,…).

Balade dans le village très sympa (on engage un guide pour demain BABA) et repos à notre hôtel. Le soir délicieuse pizzas chez Tony.

Le 3 mars : trek de 7h dans la forêt équatoriale du parc, deux guides Baba (le babacool) et Marcel (l’homme heureux comme l’appel son collègue). Très belle et très dure (dénivellé difficile dans les racines et la boue) rando entrecoupée d’explications botaniques et de visiteurs : on croise au moins 5-6 orangs-outangs dont Mina la terreur qu’il faut nourrir sous peine d’être agressé (c’est la seule exception permise au nourrissage interdit).

Nous croisons aussi des macaques à longue queue et de très beaux singes de Thomas.

 

Nous mangeons dans la forêt quand Mina nous laisse en paix (nasigoreng, fruits de la passion, ananas,…) Bref une journée réussie à 100%. Nous avons notre compte de singes (des centaines de photos). Ensuite repos après 2 cannettes de Zero Coke.

Le 4 : farniente et départ à 14H30 pour Médan et l’hôtel Ibunda. Nous prenons l’avion le 5 à 11H30 pour la Malaisie (courte étape avant l’Inde). Nous profitons d'un chouette hôtel le concorde près de l'aéroport et passons la soirée en ville émerveillé par les tours Petronas et le centre commercial hyperluxe en-dessous.

 

 




{ Page précédente } { Page 1 sur 5 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Derniers articles

Bombay - Bruxelles
le kérala et les backwaters
le tamilnadu et ses temples
au porte du tibet
les orangs-outangs de sumatra et kuala-lumpur

Sites favoris


Amis